Accord entre Macron et Poutine pour envoyer les gilets jaunes au goulag

C’est arrivé dans la nuit du 16 au 17 novembre, alors que la date tant redoutée arrivait enfin. La nouvelle révolution allait marquer à jamais la présidence de Macron. Désespéré par une telle vogue populaire et surtout par la connerie sans limite de son peuple, le président français a cherché désespérément une solution pour endiguer la révolution des gilets jaune du 17 novembre.

Il y a une semaine, lors des commémoration de la guerre 14-18, Poutine avait émis une idée séduisante que le président de la République avait jusqu’ici ignoré. Poutine avait en effet suggéré à Emmanuel Macron de faire comme lui et d’envoyer les gêneurs au goulag. « En France, on respecte les droits de l’homme », avait alors répondu Emmanuel Macron.

Mais le temps avance et la pression se fait plus forte. Le président français n’a eu d’autre choix que de contacter Poutine et de passer un accord : les gilets jaunes seront envoyés au goulag en Sibérie. Il s’agit d’un accord gagnant-gagnant puisque la Russie gagne de la charge de travail et la cote de popularité de Macron haussera significativement.

Prenez garde gilets jaunes, car cette journée pourrait bien être la dernière que vous passerez en liberté.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires