Une application d’avertisseur de menace terroriste débarque sur le marché !

Suite aux événements tragiques de ces dernières semaines, l’OCAM, les services de Police Belge et du renseignements français ont développé une arme basée sur le « Patriot Act » américain. C’est avec fierté que Tony GIVEIT, directeur technique du service de recherche et développement, annonce avec fierté la nouvelle application intégrée dans le fameux avertisseur de radar leader du marché.
Dorénavant vous pourrez prévenir de la présence de terroriste via le système GPS embarqué dans une zone assez circoncise.
3 niveaux d’alerte seront disponibles: Imminent, modéré et en attente.
Le commandant Van NEEVE, de la police fédérale, qui a contribué étroitement au développement de l’application, appose de facto son approbation sur une aide matérielle précieuse.
Il commente et dit: « Usager de la route que vous êtes, certes en quête d’une boite à flash qui punit invraisemblablement le comportement détourné d’un automobiliste, vous pourrez à présent en alerté la dangerosité d’une attaque dite terroriste »
Grâce à l’appui de ce système, les forces de Police infirme qu’ils pourront déployer au mieux les effectifs en fonction des alertes signalées. Il est fort à parier que le niveau imminent sera déterminant dans la lutte anti-terroriste de terrain. La productivité et la lutte contre le crime ne sera donc pas entachée.
Afin d’inciter les citoyens à la participation active à ce système redoutable, la police s’engage à user de l’avertisseur de radar pour annoncer l’emplacement des contrôles en cours.
La marque annonce, d’ores et déjà une multitude d’apps en rapport avec la sécurité. Ils seront donc prochainement possible de lancer des alertes telle que « Femme violée, Mec bourré, vol de sac, présence de prostituée illégale,… »
En 1945, si les avertisseurs avaient existé, les collabos auraient pu se reposer d’avantage et savourer des petits-fours autour d’une bonne coupe de champagne.
On n’arrête pas le progrès.

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires