Marc Dutroux, un électricien de la région de Charleroi (comme l’indique sa page wikipedia), soutient rejoint la campagne « On n’enferme pas un enfant. Point » de la Plate-forme Mineurs en exil.

Avec eux, il réaffirme que:

  • La détention d’enfants viole les droits de l’enfant.
  • La détention d’enfants pour des raisons migratoires va toujours à l’encontre du principe de l’intérêt supérieur de l’enfant.
  • L’impact négatif et profond de la détention sur la santé, le développement et le bien-être des enfants, a été démontré à maintes reprises, même lorsqu’il s’agit de très courts périodes de détention dans un environnement relativement « humain ».

Communiqué de la plate-forme:

TOUS LES ENFANTS RÉFUGIÉS, DEMANDEURS D’ASILE ET MIGRANTS DOIVENT ÊTRE…

…TRAITÉS COMME DES ENFANTS
Les enfants sont d’abord et avant tout des enfants. Tous les enfants doivent être traités comme des enfants, en accord total avec le droit international relatif aux droits de l’enfant.

…LIBRES
La liberté est un droit humain fondamental. Un enfant ne peut jamais être mis en détention sur base de son statut migratoire ou de celui de son parent ou tuteur.

…SOIGNÉS ET PROTÉGÉS
Dans toutes les décisions qu’un État prend concernant les enfants, l’intérêt supérieur de l’enfant doit être une considération primordiale.

Merci à Antoine V pour l’information.

Facebook Comments