(Vidéo) Whirpool: Macron jeté par les ouvriers dans une machine à laver industrielle

Emmanuel Macron a été violenté en début d’après-midi alors qu’il se rendait finalement à l’usine Whirpool, en grève depuis plusieurs jours puisque menacée de fermeture et de délocalisation.

Dès son arrivée, le candidat d’en Marche a été agressé par plusieurs travailleurs et a été jeté de force dans une machine à laver industrielle pouvant accueillir 100 kilos de linge.

Au delà de l’image, Emmanuel Macron en est ressorti encore plus plat à cause du programme essorage. En tous cas, Macron a désormais un programme. Synthétique 30 minutes tiède.

L’erreur du matin

« Je suis ici à ma place, je suis au milieu des salariés qui résistent à cette mondialisation sauvage. Je ne suis pas avec des représentants qui mangent des petits fours », a déclaré la candidate du FN qui aura passé une vingtaine de minutes sur place multipliant les selfies sans toutefois évoquer de solutions pour l’avenir du site.

L’entourage d’Emmanuel Macron avait affirmé dans la matinée que la direction de l’usine s’était opposée à la venue du candidat sur les lieux.

Il préférait alors montrer une image de lui au travail à la recherche d’une solution plutôt que dans « une opération de communication démagogique ». Lors d’une conférence de presse, « il a dénoncé une utilisation politique » du conflit à Whirlpool. Selon les informations du HuffPost, il devait tout de même venir à l’usine aux alentours de 14h30.

A Poudlard, les élèves s’apprêtent à voter entre Gilderoy Lockhart et Lord Voldemort au poste de directeur de l’école

 

Défaite de Mélenchon: Le Venezuela annule l’invasion programmée de la France et fait demi tour.

Likez notre page Facebook et gagnez 300€ !

Commentaires

PARTAGER