Voici le nom de la toute nouvelle émission de téléréalité produite par RTL-TVI et sponsorisée par le groupe journalistique « SudPresse ».

C’est une proposition de Stéphane Pauwels qui est à l’origine de cette nouvelle émission qui promet d’être l’évènement télévisuel de cette fin d’année 2018. « Ayant moi-même connu divers orages de la vie et ayant adoré les partager avec le public, je me dis qu’il est important que les personnalités politiques ou autres puissent à leur tour se plonger dans la réalité du petit peuple et en revenir avec des commentaires à faire pleurer dans les chaumières comme nous les aimons tant. »

Paul Magnette a été la première personnalité politique à avoir été contactée afin que ses enfants puissent participer. « Je me suis empressé d’accepter après m’être assuré que mes enfants n’auront bien entendu aucun contact avec les vrais enfants détenus dans les centres. Je trouve important que mes électeurs me voient comme quelqu’un d’empathique et de proche du peuple. »

Sa progéniture sera opposée à celle de Raoul Hedebouw qui a déclaré : « Bien que j’entraine mes enfants au quotidien dans des conditions plus dures, volontairement plus proches de celles réellement vécues par les travailleurs – exploités par la machine capitaliste – je veux être solidaire du sort infame réservé à nos camarades migrants. »

Bart De Wever et Theo Francken ont, eux, décliné l’invitation. Le Bourgmestre d’Anvers s’est contenté d’un communiqué laconique : « Je préfère me réserver pour la version flamande. » Le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration a, quant lui, expliqué ne pas vouloir que ses enfants se rendent en territoire communiste « par crainte de contamination ».

Le ministre de l’Aide à la Jeunesse, Rachid Madrane, a proposé, pour l’édition suivante d’y faire participer des jeunes en décrochage scolaire ou enfermés en IPPJ : « Il faut que ces adolescents comprennent qu’ils ne sont pas si mal que ça au sein de notre système scolaire et social. »

Le tournage a débuté il y a environ une semaine et une équipe de psychologues a été dépêchée sur place pour évaluer la situation. En effet, il semblerait que les enfants participant à l’émission manifestent des troubles du comportement et tiennent des propos irrationnels : 75% du groupe a demandé à pouvoir être accueilli au sein de la bande de Gaza sous prétexte que les Droits de l’Enfants y sont mieux respectés.

Succès ou flop total, tout dépendra de la santé mentale des enfants de notre belle famille politique. Réponse en septembre sur RTL-TVI.

K.C.J.T.

Commentaires