Vexée par la Bataille de Waterloo, la France déclare la guerre à la Belgique

Après avoir refusé la création d’une pièce de 2 euros dédiée au bicentenaire de la Bataille de Waterloo, après avoir boudé les cérémonies officielles de ces derniers jours, la France, vexée par cette humiliation, a décidé d’envahir la Belgique.

La rumeur circulait depuis plusieurs jours parmi les diplomates et les militaires, la France avait prévenu : « Si la France est encore humilié 200 ans après sa plus terrible défaite, elle prendra des mesures à la hauteur des faits« . L’armée française débute sa mobilisation et va se regrouper sur la frontière belge.

Le Premier Ministre, Manuel Valls, vient à l’instant de déclarer : « La Belgique, depuis quelques semaines, accumule les attaques à l’encontre de la France. Après notre défaite sportive, elle a décidé de maintenir les commémorations d’une bataille qui a marqué la fin d’une France grandiose et dominatrice. Nous ne pouvions pas en rester là. Voir tous ces chefs d’Etats qui se moquent de nous, qui cherchent à nous humilier, il est désormais temps de démontrer que nous ne sommes pas des fiottes. Dans les prochains jours, nous rentrerons en Belgique et nous allons reprendre là où l’Empereur a échoué. D’abord la Belgique, ensuite la Frontière du Rhin« .

Au niveau des différentes chancelleries européennes, c’est la consternation. Mais d’après certains diplomates interrogés, cela n’a rien d’étonnant, c’était même prévisible. Si du côté belge, personne n’a encore réagi, les Anglais ont déjà déclaré qu’ils acceptaient de relever le défi. Le duc d’Edinbourg aurait même déclaré : « Je n’ai jamais pu encaisser les camemberts« .

Enfin, du côté de Paris, des réunions ont lieu afin d’organiser le couronnement de François Hollande comme nouvel Empereur des Français.

Commentaires

PARTAGER