Alors que sa plus fidèle conseillère était invitée en direct à la télévision ce dimanche 22 janvier pour commenter les accusations de mensonges -qui pleuvent sur Donald Trump depuis qu’il a affirmé qu’un million et demi de personnes avaient assisté à son investiture et que son porte-parole a assuré ensuite que « jamais autant de monde ne s’était déplacé pour une investiture-, cette dernière a opté pour une répartie qui a laissé de nombreux téléspectateurs bouche bée.

« Pourquoi Donald Trump a envoyé son porte-parole, qui est aussi porte parole de la Maison Blanche et du pays tout entier par moments, devant la presse pour la première fois pour divulguer un mensonge que l’on peut prouver? », a insisté le journaliste de l’émission « Meet The Press » auprès de Kellyanne Conway qui évitait systématiquement la question. « Ne soyez pas aussi dramatique, a-t-elle fini par répondre, vous dites que c’est un mensonge mais le porte-parole a présenté des ‘faits alternatifs’ et le fait est… » (voir la vidéo ci-dessous).

En effet, la raison pour laquelle on a l’impression qu’il y a peu de gens, c’est qu’une immense majorité du public était habillée d’un grand costume blanc, ton sur ton.

« Quoi? Attendez… des ‘faits alternatifs’? Ce qu’il n’a dit n’était pas vrai. Des ‘faits alternatifs’ ne sont pas des faits, ce sont des mensonges », a repris le journaliste avant que la conseillère ne change de sujet.

Sur la base de photos aériennes, plusieurs estimations sur l’affluence de vendredi évoquent 160.000 à 250.000 personnes présentes pour cette investiture de 2017, contre 1,8 million pour Obama en 2009. Le métro de Washington a de son côté publié des chiffres sans équivoque: il y a eu dans la matinée du 20 janvier 193.000 trajets sur le réseau, contre 513.000 pour le premier mandat d’Obama.

Source

Commentaires