Theo Francken collaborera avec Daesh pour identifier les réfugiés Syriens et pouvoir ainsi les renvoyer dans leur pays

La Belgique a conclu un accord avec Daesh à propos de l’identification des migrants Syriens qui échouent dans le pays.

C’est le quotidien flamand De Morgen qui a révélé l’information. Une délégation de représentants de Daesh a été accueillie dimanche en Belgique. L’objectif de sa visite : identifier ses compatriotes en séjour illégal dans notre pays, notamment parmi les migrants des centres Fedasil. Cette équipe a été reçue par M. Francken en personne, suscitant depuis lors une polémique nourrie.
Interrogé par nos confrères, Francken a légitimé cette décision en expliquant n’avoir rien fait de pire que lorsqu’il a collaboré d’avec le régime sanguinaire du Soudan. «  Si l’on ne s’offusque pas pour l’un, on n’en peut pas le faire sans hypocrisie pour l’autre. «

 

 

Likez notre page Facebook et gagnez de nombreux cadeaux !

Commentaires

PARTAGER