« Le déferlement politique médiatique est complètement fou » Booba à Audrey Crespo dans le JT de 20H

 

Le soir même, Emmanuel Macron a été alerté, grace à des copinages malsains, que son ami Booba avait été interpellé par la police à Orly suite à une bagarre.

Bagarre qui a été largement filmée et diffusée sur les réseaux sociaux qui risque de devenir la prochaine affaire d’État pour Macron. En effet, on sait aujourd’hui que le Président Macron est un grand fan de Booba et qu’il aurait tenté d’étouffer l’affaire Booba/Kaaris par peur de voir sortir son prochain album en retard.

Hier soir, il déclarait sur TF1, la chaîne de déculpabilisation privée :

« Je n’ai jamais tapé, à aucun moment, si on est très honnête, si on regarde la vidéo. Il y a des gestes qui sont vigoureux, mais il n’y a aucun coup qui est porté par moi» Booba à Audrey Crespo dans le JT de 20H

 

« Le président de la République n’a rien à avoir dans les événements de ma baston d’Orly avec kaaris » Booba à Audrey Crespo dans le JT de 20H

Suite à ses déclarations, TF1 a remis Booba en liberté qui a pu partir vers l’Espagne avec un Jet privé mis à sa disposition par le groupe Bouygues.

Kaaris qui n’a pas d’amis haut placés est resté en garde à vue où il a pu visionner entièrement l’interview de Booba sur les télés qui sont placés gracieusement par Bouygues dans chaque cellule.

L’interview a été enregistrée et certaines questions ont été coupées au montage, une commission d’enquête parlementaire et deux motions de censure sont en cours de création …

Commentaires