En signe d’ouverture au FN, trois Mangemorts rejoindront le gouvernement Macron

Le nouveau Président a encore poussé la transgression plus loin. À l’aube de l’annonce des nouveaux ministres qui composeront le nouveau gouvernement Macron, on raconte que l’ouverture pourrait aller jusqu’au Front National. Rien que ça! En effet, tôt ce matin, un proche conseiller de l’Élysée a confié que trois Mangemorts pourrait rejoindre l’équipe d’Édouard Philippe. Une manœuvre politique visant à fracturer vraisemblablement l’extrême droite. Plusieurs noms sont cités, mais rien n’est certain. On parle de Regulus Black, ou encore Drago Malefoy mais le nom qui revient le plus, c’est Severus Rogue. Un Mangemort dont le parcours politique fait penser à celui d’un chevalier de l’opportunisme : alternant habilement entre les ténèbres et l’ordre du Phénix, il s’est toujours débrouillé pour se trouver dans le camp des gagnants. C’est d’ailleurs ce que lui reproche : « Cela ne me surprend pas de la part de Severus. Il n’a jamais sincèrement adhéré à l’idéologie du Parti. Le fait d’être le numéro deux ne lui suffisait plus… » affirme un cacique du parti. Jean Marie LePendemort, ancien Leader des Mangemorts a, quant à lui, dérapé à propos de Rogue : « Rien d’étonnant à ce que ce Sang-Mêlé aille à la soupe. Je l’ai toujours soupçonné d’avoir des sentiments pour une Sang-de-bourbe. Et je ne parle même pas de ses origines juives, n’est-ce pas ? »

Si cette nouvelle met dans l’embarras l’extrême droite, elle soulage la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon : « Il n’y a désormais qu’une opposition dans ce pays : la nôtre ! Que cela soit dit : tous les horcruxes ne pourront être détruits que si une large majorité de Français votent pour nos idées et pour mes hologrammes », affirme le tribun. François Bayrou a réaffirmé son soutien au nouveau gouvernement et à cette initiative : « Je trouve que c’est une bonne idée de tendre la main à ces personnes. Leur idée de déchéances de la nationalité pour tous les moldus doit être écoutée. Personnellement, je n’y vois aucun inconvénient. » Enfin à droite, les avis sont mitigés, mais Nadine Morano salue l’initiative : « Je préfère ces Mangemorts bien de chez nous que ces Sang de bourbes qui veulent nous imposer leurs coutumes. Attention, je n’ai rien contre les moldus ; la preuve : ma meilleure amie adore le couscous. Mais je dis juste qu’on serait plus heureux sans eux. »

Likez notre page Facebook et gagnez de nombreux cadeaux !

Commentaires