Pour se mettre à la page, le Dalaï-lama se transforme en Dalaï-Licorne

30 mars 2017
0
610

C’est une déclaration pour le moins insolite qui émane du Chef Spirituel du Bouddhisme Tibétain.

Sentant son culte en perte de vitesse, la dernière réincarnation en date du vénéré bodhisattva de la compassion, l’Avalokiteśvara, décide de changer son titre pour le plus accrocheur  » Dalaï-Licorne « . En réalité, peu de personnes s’intéressent aux Lamas, ces camélidés hirsutes à la dentition tordue font davantage l’objet de moqueries qui nuisent à l’image des illustres Moines éponymes. En quête d’une dénomination plus flatteuse, Tenzin Gyatso, XIVe dalaï-Lama du nom, s’est dit davantage emballé par la créature mythique et légendaire que représente la Licorne.
Cette dernière jouit de plus d’une certaine popularité montante auprès des jeunes générations, sur laquelle Tenzin Gyatso compte bien surfer pour rassembler davantage d’adeptes et délivrer ses leçons d’amour et de paix universelles. De plus, si l’on en croit la légende, le sang de Licorne serait tellement pur qu’en choisissant de la chasser, la vie du chasseur serait à jamais maudite. Un message subtil qui mettrait en garde la Chine dans sa politique d’oppression contre les tibétains.

Commentaires

PARTAGER