Il se dit “djeun’s” et par conséquent ne l’est pas

C’est à l’age canonique de 41 ans que Jean-Michel Lefebvre, agent de sécurité de profession dit faire encore partie des “djeun’s” En effet, selon ce dernier, adhérer aux modes de “la génération Y” telles que les hand spinners prouverai son appartenance ne serait-ce que spirituelle à cette catégorie de la population.

C’est ainsi que ce père de famille tente de renouer avec ses enfants en employant des termes issus du verlan et du langage des jeunes tels que “ziva” ou encore “chanmax”. Malheureusement pour ce dernier, ses enfants étant allés au moins jusqu’au lycée, ces derniers ont évolué pour finir par adopter des expressions plus appropriées à la vie en société.

Suite a cet échec, Jean-Mi décidera de se rapprocher de Eustache, son nourrisson de 6 mois en mettant des couches et en tétant avec lui sa mère avec laquelle il a pourtant divorcé.

Likez notre page Facebook et gagnez de nombreux cadeaux !

Commentaires

PARTAGER