Salvador : Elle est condamnée pour infanticide après avoir avalé lors d’une fellation

0

Le Salvador a une loi anti-avortement extrêmement répressive, soutenue par la puissante Église catholique. On se souvient récemment de cette femme, qui a fait une fausse couche suite à un viol, et que la justice de ce pays a condamné à 30 ans d’emprisonnement pour homicide, la cour estimant sans preuve qu’un avortement clandestin pourrait être à l’origine de ladite fausse couche.

A ce jour, au Salvador, 17 femmes purgent une longue peine de prison pour avortement, victimes de la connerie des catholiques qui influent toute la politique de ce pays.

Un nouveau fait-divers vient nous confirmer que cet mainmise des religieux perdure au Salvador.

Maria Pere, une jeune salvadorienne fiancée, a pratiqué une fellation sur la personne de son promis, la loi leur empêchant d’avoir d’autres rapports sexuels avant mariage.

Malheureusement, la jeune femme y a mis tant d’entrain, qu’elle a précipité l’éjaculation de son conjoint qui n’a pas pu se retirer à temps. Ce dernier s’est donc empressé de dénoncer sa compagne aux autorités, qui se retrouve inculpée pour infanticide volontaire.

La jeune femme risque une peine de trente ans d’emprisonnement. Le fiancé n’a bien sur pas été inquiété

Commentaires