Sabotage de Doel 4: le coupable identifié grâce à un portrait robot de la Police

 

 

« Un portrait-robot d’un homme impliqué dans l’enquête sur le sabotage de la centrale nucléaire de Doel 4, en aout 2014, a été publié mardi soir sur le site internet de la police fédérale à la demande du parquet fédéral et du parquet de Flandre Orientale » selon nos confrères de la RTBF. Grâce à la qualité exceptionnelle de ce portrait-robot, le coupable a pu être identifié ! [Pas de vidéo choc du suspect, on n’est pas SudPresse…]

 

Selon nos dernières informations, le saboteur ne serait ni un nain sociopathe, ni Jean-Marie Le Pen mais bien … un extraterrestre bien connu du grand public pour des faits de mœurs datant de 1981 !

« « Un inconnu a été remarqué par un superviseur« , indique la police fédérale », nous indiquent encore nos collègues. Un inconnu pas si inconnu que ça semble-t-il. Sur la bande son des caméras de surveillance, on peut entendre l’individu s’exprimer dans un langage rudimentaire. Les plus grands experts ont étés appelés pour essayer de comprendre ses paroles. Parmi eux, Frank Ribéry qui aurait affirmé que, finalement, « la routourne » a vite tourné et qu’il « demande pardon à tout notre pays, surtout les français ». Aussi énigmatique que le saboteur, Monsieur Ribéry devrait toutefois parvenir à comprendre le malfrat. Mais arriverons-nous à comprendre ce qu’il pense avoir compris ?

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires