Rongé par le remord, le Français qui avait dit « septante » s’est suicidé

25 mars 2017
0

Le dénommé François F., l’individu originaire de Franchougnac-sur-Mer résidant à Uccle qui, en mars dernier, était devenu le premier citoyen français à prononcer le mot « septante », s’est donné la mort ce matin. Il était rongé par le remord.

La dépouille du quarantenaire a été retrouvée par son épouse dans leur domicile à Uccle. L’homme avait, quelques heures plus tôt, décidé de se suicider en se pendant à l’aide d’un drapeau français, le tout après avoir englouti une bouteille entière de vin rouge.

Interrogée en direct par la chaîne française d’info en continu BFM TV quelques minutes après la révélation des faits (le règlement interne de la chaîne impose en effet aux journalistes d’attendre au moins dix minutes avant de solliciter une interview auprès d’une veuve éprouvée, par souci de déontologie; ndlr), l’épouse du défunt a confié que ce dernier ne supportait plus le poids du remord après avoir, en mars dernier, accidentellement utilisé le terme « septante » dans un café bruxellois.

Renié par ses proches, ignoré par ses enfants, l’homme aurait craqué après s’être rendu compte que même son chien, un bouledogue français, refusait de l’approcher.

RIP à notre ami franchouillard.

ATTENTION – VIDÉO qui évitera bien des contentieux

Commentaires

PARTAGER