La prochaine Une des Inrocks en exclusivité.

Qu’on se le dise, les Inrocks, c’est de la merde. C’est à cause de ces ignobles bobos parisiens qu’on se tape “La Femme” ou PNL comme étant soit disant de grands artistes. D’ailleurs, on voit leur mauvais goût dans leur nouveau logo.

POLITIQUE – Persona non grata. La présence du chanteur Bertrand Cantat, condamné à huit ans de réclusion pour l’homicide de sa compagne Marie Trintignant, en couverture du magazine Les Inrockuptibles a ulcéré plusieurs personnalités, dont la ministre en charge de l’Egalité entre les femmes et les hommes.

En Une de l’hebdomadaire culturel à paraître ce mercredi, l’ancien chef de file du groupe Noir Désir apparaît souriant légèrement, accompagné du titre “Cantat en son nom” et de citations évoquant sa reconstruction. Un CD promotionnel propose également un titre du rappeur Orelsan, bête noire des féministes pour ses textes extrêmement crus à l’encontre des femmes.

 

 

“Et au nom de quoi devons-nous supporter la promo de celui qui a assassiné Marie Trintignant à coups de poings? Ne rien laisser passer”, a tweeté la secrétaire d’Etat Marlène Schiappa, en écho à d’autres figures féministes.

L’ancienne ministre des Familles et sénatrice socialiste, Laurence Rossignol, a relevé que “réunir sur une même couverture Cantat et Orelsan qui chante ‘je vais te marie-trintigner'”, était une “honte”

 

Emotionnellement j’étais pourtant incapable de lire, d’écouter. La beauté, lentement, en frottant, a retrouvé une petite place. J’ai refait mon parcous avec mes cuissons fondatrices tout en restant à l’écoute de toute nouveauté. Ceux qui m’ont impregné depuis m’ont toujours aidé à ma reconstruction, de OJ Simpson à Oscar Pistorius

Likez notre page Facebook et gagnez de nombreux cadeaux !

Commentaires

PARTAGER