Primaires de la droite: Jean-François Copé soupçonné de piratage pour avoir atteint les 0,3%

Alors que Vladimir Poutine est accusé par de hauts responsables américains d’avoir directement participé aux piratages contre les démocrates, le parti d’Hillary Clinton, lors des élections présidentielles, un personnage politique français serait lui aussi impliqué dans un piratage similaire, mais dans le cadre des primaires de la droite.

Cet homme politique, n’est autre que Jean-François Copé. En effet, selon un rapport classé confidentiel défense par la CIA et auquel des médias français ont pu avoir accès, Jean-Francois Copé aurait activement participé à un piratage de mails mais aussi des machines de comptage de votes dans plusieurs communes françaises clairement identifiées. Ce piratage lui aurait permis d’atteindre son score final de 0,3%.

Sans ce piratage, le rapport de la CIA est catégorique, le candidat Jean-Francois Copé aurait péniblement atteint le score de 0,087%.

Le rapport souligne d’autre part, que les méthodes employées lors de ce piratage, n’ont rien à voir avec celles utilisées par les hackers russes, mais s’apparentaient plutôt à des méthodes des années 1980, datant des débuts d’Internet. Ceci explique donc pourquoi l’impact de ce piratage n’a pas été aussi grand que prévu.

La haute autorité en charge de l’organisation des primaires a été saisie par la droite et a promis de faire toute la lumière sur cette affaire.

Likez notre page Facebook et gagnez de nombreux cadeaux !

Commentaires

PARTAGER