PETA demande aux Français du Nord d’arrêter de « se faire des tattoos »

Dans un communiqué officiel, l’association de défense des animaux PETA a demandé au gouvernement français d’agir contre le viol répété de tattoos. Cette pratique est de plus en plus fréquente dans cette région défavorisée de la France.

489 tatous ont été retrouvés avec l’anus déflorés ces derniers mois. Il s’agirait d’une confusion née entre les mots tattoos (tatouages) et tatous (les animaux). Se faire un tattoo étant cool chez les jeunes du Nord, il semble que la pratique détournée ai provoqué un véritable génocide zoophile.

Drame dans le Nord, un Lillois décapite sa mère, sa femme et sa sœur. Bilan : 1 morte

Commentaires

PARTAGER