Le passage en 2017 annulé : L’an 2016 était tellement pourri que Francois Hollande préfère le recommencer

0

Après avoir tiré le bilan de l’année 2016, le Président de la République Française, exténué, s’est vu dans l’obligation d’avouer que ce fut la pire année que les Français et la communauté internationale durent traverser.
Rappelons la pandémie du Virus Zika, les attaques terroristes très régulières, notamment les explosions à Bruxelles, en Turquie, l’attentat à Nice et tout dernièrement à Berlin. En juin, 49 personnes ont été tuées dans une boîte de nuit gay à Orlando ; en juillet, un attentat suicide a fait 292 morts à Bagdad, sans parler de la Syrie, avec plus de 300000 morts, et l’apothéose du massacre d’Alep. Le tremblement de terre en Italie. Le Brexit et l’Europe qui peine à régler son divorce d’avec le Royaume Uni, qui cherche maintenant à se disputer la garde des enfants.
Puis la disparition de grandes célébrités. David Bowie est mort, de même que Prince, Mohammed Ali et Leonard Cohen, la Princesse Leia et autres Fidel Castro et ceux que nous avons déjà oubliés.
Il y a eu également l’élection de Donald Trump, ce grand blond aux idées noires. A lui tout seul il arrive à nous faire appréhender 2017.
Les révélations des Panama Papers, le Kazakhgate, les comptes de la présidente du Brésil. Le décès du Prix Nobel de la PAIX, Shimon Peres, ou encore le crash de Rosetta. L’ouragan Matthew en Haïti, des frappes de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite qui font 140 morts au Yémen, la gestion de la Jungle de Calais, son démantèlement et le nouveau buzz autour des migrants, et puis le livre de Valérie Trierweiler et ses révélations de garce frustrée.
Il faut le dire, l’année 2016 était vraiment à chier. Compte tenu de la quantité et de la redondance de ces évènements, François Hollande décide de tout effacer et de recommencer sainement cette année. Une décision sage et intelligente qui devrait faire l’unanimité.

Likez notre page Facebook et gagnez 300€ !

Commentaires

PARTAGER