Parti conquérir seul la Lune, Jacques Cheminade nous en adresse un message…

Affecté par une nouvelle dernière place au scrutin présidentiel, Jacques Cheminade aurait selon toute vraisemblance craqué nerveusement. Après un silence radio de quelques jours, il s’est retiré seul sur la Lune pour faire le point sur ce troisième échec.

Crédité du famélique score de 0,18 % au premier tour de l’élection présidentielle, Jacques Cheminade s’était muré dans le silence après la publication des premiers résultats, ne s’ouvrant qu’à quelques intimes. Son troisième échec, après ceux de 1995 et 2012, l’aurait blessé. « Nous pensions vraiment que cette fois-ci était la bonne, témoigne un cadre de son parti, « Solidarité et progrès », qui souhaite garder l’anonymat. La claque a été d’autant plus rude à encaisser…  »

C’est donc en catimini et sans que personne ne le sache vraiment que le septuagénaire a décidé de quitter la Terre, quelques jours après le premier tour. « On le savait atteint. 65 000 voix, c’est très peu, même pour nous. A priori, il l’a très mal vécu… » , continue cette même source anonyme. Laissant derrière lui une lettre, dans laquelle il raconte son désarroi, son désamour pour la finance et son destin de partir conquérir la lune, il est parti dans une ancienne navette russe récupérée et rafistolée avec les moyens du bord.

Il nous envoie un message grâce à de la TNT

A partir du 4 mai, des astronomes ont commencé à signaler la formation de petits cratères sur la surface de l’astre lunaire, une observation confirmée à l’aide des plus puissants télescopes : Jacques Cheminade est arrivé sain et sauf sur la Lune et il y a entrepris de nous envoyer un message, un doigt d’honneur brandi en direction de la Terre, en faisant régulièrement exploser de petites charges de TNT. « C’est surprenant d’une personne d’ordinaire si distinguée. Il doit être vraiment amer  » , se désole son ancien collaborateur. Une initiative qui passe très mal auprès de plusieurs dirigeants sur Terre, qui reprochent à la France cet excès de vulgarité. Une réunion doit se tenir à Genève prochainement pour trouver une issue à cette crise, aussi surprenante que puérile.

 

Likez notre page Facebook et gagnez 300€ !

Commentaires

PARTAGER