Paris: Des complices de Daesh piratent la Tour Eiffel pour y mettre le nom de leur dernier achat.

Le Qatar, allié de Daesh et ami des footballeurs, des chefs d’État, des schtroumpfs,… aurait-il cette fois été trop loin ? En piratant la Tour Eiffel pour annoncer la venue au PSG de leur nouveau joueur Neymar, de nombreux élus s’offusquent de cette privatisation à outrance du symbole de Paris.

La mairie rectifie

Quand on recrute un joueur pour 222ME, on n’est pas à 50.000 euros près. C’est ce qu’a dû se dire Nasser Al-Khelaifi en mettant en place une belle opération de marketing samedi à Paris. En effet, dans la soirée, la Tour Eiffel est passée aux couleurs du PSG avec des messages destinés à souhaiter la bienvenue à Neymar, tout cela de 21h30 à 1h du matin. Forcément, que la Tour Eiffel, mondialement célèbre, puisse ainsi être utilisée pour faire la promotion du Paris Saint-Germain a fait bondir quelques politiciens toujours prompts à rappeler à tout le monde ce qui est bien et ce qui est mal. Des élus ont donc exigé de savoir dans quelles conditions la Tour Eiffel avait ainsi été décorée aux couleurs du PSG.

La mairie a simplement fait savoir que c’est le club qui avait payé la totalité de l’ardoise, soit 50.000 euros affirme LCI, qui pense même que le Paris Saint-Germain a lâché plus d’argent dans l’opération. La morale est donc sauve, le contribuable n’ayant pas participé financièrement à cette opération de communication qui a permis à la capitale de bénéficier de retombées mondiales et cela gratuitement.

Likez notre page Facebook et gagnez de nombreux cadeaux !

Commentaires

PARTAGER