Nouvelle arnaque: des agendas Popeck en vente dans le Marais

L’ampleur du scandale des agendas Popeck n’est pas encore complètement mesurée, que déjà nous recevons des témoignages sur un nouveau scandale.

Le théâtre des opération est cette fois ci à Paris aux alentours du Marais.

Des étudiants ont témoigné avoir été embauchés par un certain Serge Benamou responsable d’une boite d’intérim nommée Abitbol Services, pour vendre aux passants des agendas Popeck.

Selon le premiers témoignages recueillis, il semblerait que ces agendas soient sans date, afin de permettre à la société d’écouler le même produit d’une année sur l’autre. De plus aucune mention légale n’est imprimée sur ces articles.

Le recrutement se fait dans un bar connu du quartier. Les postulants reçoivent un contrat presque type.

Sur les conditions, il est stipulé que le postulant doit effectuer une période d’essai gratuite de 6 mois.

Si le candidat est retenu après cette période, il touchera un salaire mensuel fixe de 300 €…..à débattre est il précisé sur le contrat.

Bien entendu, au salaire fixe s’ajoute une commission par agenda vendu. Cette commission consiste en un bon de réduction de 3 € à valoir sur un repas dans un restaurant israélien, le Benamou Beach.

Nous recherchons d’autres témoignages. Si vous avez travaillé pour ce Serge Benamou, contactez nous.

Quant au comédien Popeck, que nous avons contacté, il prétend n’avoir jamais donné donné son accord à cette société qui exploite son image. Il renonce cependant à porter plainte, si on lui cède 20 % des revenus engendrés, ponctuant sa déclaration par son célèbre : « On n’est pas des sauvages, tout de même ! »

Likez notre page Facebook et gagnez de nombreux cadeaux !

Commentaires

PARTAGER