Le comportement de Nordahl Lelandais, mis en examen dans l’affaire de la petite Maëlys et pour le meurtre du militaire Arthur Noyer, a-t-il changé face aux enquêteurs ? « Ce qui frappe les enquêteurs qui ont entendu Nordahl Lelandais, c’est une maîtrise de soi hors norme. Il est calme, même serein, parfois muet, mais pas fuyant« , explique la journaliste Stéphanie Desjars, en duplex depuis la gendarmerie de Domessin (Savoie).

Les magistrats attendent son expertise psychologique

« Un exemple dans l’affaire Maëlys : on lui demande pourquoi il a lavé sa voiture de fond en comble après sa disparition ; il répond qu’il voulait la vendre. Autre exemple, dans l’affaire Arthur Noyer : on lui oppose les bornages concomitants de son portable et de celui de la victime ; il admet avoir passé la soirée à Chambéry (Savoie). Nordahl Lelandais ne nie pas les évidences, mais ne dit rien de plus aux enquêteurs« , poursuit la journaliste. « Alors qui est véritablement Nordahl Lelandais, décrit comme très gentil par ses amis ou comme violent par d’autres connaissances ? Les magistrats attendent désormais son expertise psychologique pour se faire une idée plus précise de sa personnalité« , conclut Stéphanie Desjars.

Source

Merci à Virgile pour l’idée.

Commentaires