La nouvelle cellule d’enquête, mise en place afin de se pencher sur le passé de Nordhal Lelandais, découvre chaque jour d’incroyables connexions avec des affaires criminelles passées.

La dernière avancée fait froid dans le dos, en effets, les enquêteurs ont découvert ce Vendredi 12 Janvier, que le suspect dans l’affaire Maëlys était en Allemagne dans les années 30 et 40. En effet, les investigations récentes montrent que l’ancien militaire était proche de certains mouvementss politiques contestés et aurait participé à l’expension du parti National Socialiste ainsi qu’aux créations d’une police politique et d’écoles de jeunesses.

Enfin, il est suspecté d’avoir cassé de nombreuses vitrines de magasins dans la nuit du 9 au 10 Novembre 1938…

 

Commentaires