Moscou, 3720 homosexuels arrêtés car soupçonnés d’être des espions américains

25 mars 2017
0

Dans un contexte géopolitique déjà extrêmement tendu entre les USA et la Russie, Barrack Obama l’actuel président des États-Unis d’Amérique a lancé les hostilités contre Vladimir Poutine en expulsant du territoire américain 35 agents du renseignement.

Suite aux soupçons de piratage autour de l’élection présidentielle américaine par un groupe d’hacktivistes russes APT28 aka Fancy Bear, Barrack Obama a visiblement écouté ses conseillers et a décidé de durcir sa politique extérieure avec la Russie pendant ses derniers mois à la Maison Blanche.

L’information n’est pas encore officiellement confirmée, mais une vague de kidnappings d’homosexuels aurait eu lieu à Moscou et dans sa banlieue, sous prétexte qu’ils étaient des espions américains. En effet, les USA sont connus pour exporter leur façon de vivre au niveau international et les USA ont largement contribué à la démocratisation de ce choix de vie.

Selon des sources locales, près de 3720  personnes auraient été interpellées et en garde à vue pour une durée indéterminée.

Selon d’autres rumeurs non confirmées elles non plus, les gérants d’enseignes Mac Donald pourraient, eux aussi, être inquiétés, et faire l’objet de représailles suite aux sanctions américaines prises à l’encontre de ressortissants russes aux États-Unis.

Vivons-nous la reprise de la guerre froide? Donald Trump mettra-t-il un terme à cette bataille une fois qu’il sera en poste?

Commentaires

PARTAGER