Les militants de Génération identitaire, mouvement noyauté dans le Vieux-Lyon, ont procédé à nouveau coup de com’ contre l’immigration clandestine, après leur opération estivale en mer Mediterranée.

L’été à la mer, l’hiver à la montagne. Après avoir passé leur mois d’août à pourchasser les migrants en Méditerranée, sans autre impact qu’une avalanche de posts sur les réseaux sociaux, les militants identitaires ont chaussé leurs habits d’hiver. Troquant le bateau pour l’hélico, ces as du financement participatif et de la communication numérique ont gagné le col de l’Echelle, dans les Hautes-Alpes, en pick-up et raquettes ce samedi pour un nouveau coup de com’ en grande pompe.
Leur objectif : bloquer ce point de passage pour les migrants entre la France et l’Italie. Reprenant leur slogan du « No Way », ils demandent à Emmanuel Macron des moyens pour que la police aux frontières puisse bloquer l’immigration clandestine. En réalité, l’opération tenait surtout au déploiement d’une immense banderole pour le shooting photo et vidéos, embarquées en hélicoptère, agrémenté de fumigènes pour l’ambiance. Le tout étant évidemment destinées à inonder des réseaux sociaux maniés avec une certaine maestria.
http://nordpresse.be/avalanche-tue-143-identitaires-venus-bloquer-migrants-alpes/
Les Hautes-Alpes ont connu une forte augmentation du nombre de migrants refoulés à la frontière l’an dernier, de 315 en 2016 à 1900 en 2017. Ce qui prouve que si le département est exposé aux flux migratoires, les forces de l’ordre n’ont pas attendu les Identitaires pour agir au quotidien sur le terrain.

Commentaires