Mélenchon éliminé de la présidentielle. Ses hologrammes étant considérés comme de la concurrence déloyale par le CSA

C’est la nouvelle choc qui vient ébranler la dernière ligne droite de la campagne présidentielle. La candidature de Jean-Luc Mélenchon vient d’être annulée par la commission sénatoriale qui veille à la bonne marche de la campagne. Cette commission a été saisie suite à une plainte du CSA, qui considère l’emploi d’hologrammes pour multiplier les meetings, comme de la concurrence déloyale.
En effet, pouvoir tenir 6 meetings en même temps dans six villes différentes donnaient un avantage certains au leader de la France Insoumise vis-à-vis de ses adversaires.

Les bulletins à son nom ne seront pas présents dans les bureaux de vote dimanche.

L’annonce de cette éviction a mis le candidat incriminé dans une colère noire, et celui-ci évoque déjà un complot possible, ourdi par le président encore en fonction.
En effet, François Hollande a déjà appelé à ne pas voter pour Mélenchon, et cela sauverait le Parti socialiste d’un déclin certain, voire d’une mort imminente.

Mais les sénateurs nient avoir été influencés par quelque adversaire de J. L. Mélenchon, comme le soulignait encore Monsieur Sylvain Hollande, le porte-parole de la commission.

Likez notre page Facebook et gagnez 300€ !

Commentaires

PARTAGER