Loiret: Un jeune de Génération Identitaire se suicide après s’être découvert des origines kabyles

Antony, 26 ans, habitant de Mer, dans le Loiret, s’est donné la mort hier soir après une discussion avec ses grands-parents au sujet de sa généalogie.

Tout s’est passé très vite. Ce jeune était adhérent de génération identitaire, ce groupuscule considéré comme étant d’extrême-droite connu pour ses manifestations sur les réseaux sociaux (beaucoup plus que dans la rue et la vraie vie) et sa campagne qui consistait à empêcher des migrants d’être secourus en Méditerranée par des ONG humanitaires.

En pleine vacances, après une visite de ses parents, les grands-parents du jeune homme abordent le thème de la généalogie de la famille. Au cours de la discussion, Antony s’aperçoit qu’il n’est pas “français de souche”, mais qu’il possède du sang catalan, mais surtout, un ancêtre très lointain kabyle (peuple berbère du nord du Maghreb).

Décris par ses proches comme pris d’une forte colère, celui s’empare d’une bouteille de vin posée sur la table, la casse en deux et s’arrache la jugulaire avec le tesson.

Le jeune n’est pas mort immédiatement puisque la découpe ne fut pas nette. Il est rapidement pris en charge par les secours mais décède à l’aurore, au Centre hospitalier de Blois.

JD Dreyfus, pour Nordpresse.

 

Likez notre page Facebook et gagnez de nombreux cadeaux !

Commentaires

PARTAGER