Un lecteur de Nordpresse renonce à dire “et nos SDF ?”. La Bourse s’effondre.

Tragédie en ce Jeudi 3 Aout 2017 où un nouveau Jeudi Noir à touché le BEL20 (la bourse de Bruxelles) qui a perdu 41% de sa valeur après qu’un lecteur de Nordpresse a annoncé qu’il renonçait désormais à dire “et nos SDF ?”.

L’annonce a fait l’effet d’une boule de neige, l’action de Nordpresse a chuté suivi par l’ensemble du secteur de la presse suite à l’annonce d’un jeune lecteur de Nordpresse de renoncer à écrire dans les commentaires facebook “et nos SDF”. Ce secteur de la presse criblé de dette a entraîné dans sa chute les banques qui y ont vu un danger pour la solvabilité de ses débiteurs.

Résultat c’est l’ensemble de la Bourse de Bruxelles qui a vécu une salle journée entraînant avec elle les principales bourses européennes.

Pour pallier à la crise naissante, le PDG de Nordpresse a annoncé qu’il licencierait 3 singes de la rédaction pour faire des économies et pour augmenter le nombre de SDF en Belgique.

Le Gouvernement belge a également annoncé qu’il triplerait les subventions pour le groupe SudPresse afin de continuer de garantir une “information riche, sérieuse et de qualité”.

En France, le Président Emmanuel Macron a proposé de réduire de nouveau les APL afin lui aussi de garantir une augmentation substantielle du nombre de SDF en France et en Europe.

Esperons que ces mesures parviennent à mettre fin à cette crise.

 

Likez notre page Facebook et gagnez de nombreux cadeaux !

Commentaires

PARTAGER