Le Ku Klux Klan et le FN s’enflamment « Faut-il aimer les islamistes quand ils tuent des homos ? »

23 janvier 2017
0
2503

A l’occasion de la fusillade d’Orlando et à l’approche de l’investiture officielle de He-Who-Must-Not-Be-Named comme candidat Républicain à la Maison Blanche, la tension monte au sein du Ku Klux Klan. Certains Klansmen sont notamment sceptiques quand au soutien accordé à l’ultra-nationaliste. En fait, une rumeur les amène à s’interroger sur le teint du candidat, qui aurait, selon eux, quelque chose de très « moyen-oriental ».

Cependant, la division du Klan est encore montée d’un cran à la suite de la fusillade d’Orlando. A l’occasion d’une soirée « Folk et cochon grillé » réunissant l’élite du Klan, un débat s’est transformé en scène d’Apocalypse lorsque la toque de l’un d’entre eux a pris feu sur la croix dressée à l’occasion de ces festivités. Le Klansman a dû être rapidement hospitalisé, mais est malheureusement mort sur le chemin de l’hôpital, sa peau noircie ayant créé un nouveau débat sur le bien-fondé des soins à lui fournir.

 

D’après David Duke, ancien leader du KKK, un schisme se crée parmi les responsables du Klan, certains estimant que les musulmans* ne devraient plus être admis aux Etats-Unis, les autres répondant que s’ils sont prêts à éliminer des homosexuels*, le Klan devrait envisager un partenariat avec l’Etat Islamiste. En conclusion, David Duke explique qu’il espère voir un terroriste homosexuel s’en prendre bientôt à la communauté musulmane afin de rétablir l’égalité des scores et de ramener la paix au sein du Klan.

*Par respect, les termes exacts employés par David Duke ne sont pas reproduits ici.

Commentaires

PARTAGER