Kim Jong-Un envoie un missile vers la mer du Japon et s’explique : « Je l’ai pas fait exprès »

0
Kim Jong-un savourant le match France/Allemagne depuis le 38ième parallèle.

« C’est même pas moi d’abord ! C’est lui qu’a commencé » seraient les mots prononcés par le chef de l’état nord-coréen, après l’envoi d’un nouveau missile capable de transporter une ogive nucléaire.

Les faits

Vendredi 13 mai, vers 7 heures du matin, le Japon s’est réveillé sous le bruit assourdissant d’un missile venant de sa voisine la Corée du Nord. Heureusement, aucune perte humaine n’a été détectée. Nous déplorons cependant la perte de 17 sardines et 2 requins marteaux. La maman de Nemo n’aurait pas survécu.

Kim Jong-Un s’explique sur son geste malencontreux. D’après son baby-sitter : « C’était involontaire. Le petit n’a pas été sage, il s’est énervé quand j’ai refusé de lui donner une autre barre de chocolat. Il a piqué une colère et le coup est parti tout seul ».

Les réactions internationales se multiplient

Les Etats-Unis ont convoqué un conseil de sécurité de l’ONU qui condamne la maladresse récurrente du chef de l’état nord-coréen et son comportement « déstabilisateur ». Ils ont donc pris des sanctions sévères, demandant à Pyongyang de s’engager à ne pas recommencer. On aurait même entendu Antonio Guterres, actuel secrétaire général des Nations-Unies menacer personnellement Kim Jong-Un : « Si tu continues comme ça, tu seras privé de télé jusqu’à la fin de la semaine »

Donald Trump, quant à lui, a déclaré en avoir assez de subir ce genre d’interventions. « Moi aussi, j’ai les mêmes jouets, et je peux même pas m’en servir » a-t-il expliqué à notre conseiller en politique américaine, par ailleurs chef de rayon chez Dreamland.

 

La cyber attaque

 

D’après le spécialiste IT de la CIA, la cyber attaque dont ont été cyber victimes plus de 200 000 entreprises ce week-end est aussi à mettre sur le compte d’un caprice de Kim Jong-Un. Privé de tablette par la nounou, il a voulu jouer au célèbre « démineur » sur l’ordinateur central de l’armée. Il n’a pas compris que le programme lançait une attaque virtuelle sur le monde entier.

Likez notre page Facebook et gagnez 300€ !

PARTAGER