Justice : les jugements seront prononcés à « pile ou face » avec la dernière pièce de leur budget

Les magistrats du pays ont annoncé n’avoir plus qu’une seule pièce de 5 centimes dans leur budget pour clore l’année 2016 !

« Dorénavant les jugements seront prononcés à pile ou face avec la dite pièce en ce qui concerne les plus pauvres. » annonce le ministre, Koen Geens. « Les plus riches citoyens du pays pourront bien évidemment continuer à éviter de passer en jugement en alignant les chèques ou en effectuant un virement, ce qui permettra peut-être de payer les feuilles pour la photocopieuse du 31ème étage et le café pour la moitié du personnel du palais de Justice de Bruxelles ! Après mon salaire, cela va de soi. »

Les magistrats quant à eux peuvent aller pointer au chômage pour recevoir une compensation, mais attention à l’ordre des priorités : « Tout d’abord les membres du SPFJ, ensuite les avocats au Barreau et pour finir les Prodéo. On les a mis en dernier parce qu’ils ont l’habitude d’avoir des cacahuètes avec 3 mois de retard. »

Le premier président de la cour de Cassation clamait, quelques jours auparavant, le risque que la Belgique ne devienne un état voyou en n’entretenant pas plus sa justice. Nous avons posé la question au ministre qui a répondu : « On peut bien devenir un état voyou, personne ne sera de toute façon capable de nous juger » a-t-il pouffé de rire au micro de notre envoyé spécial. « Si j’étais eux, je me barrerai dans le privé, chercher tous les moyens possibles de contourner la loi pour faire des saloperies que le consommateur ne saura jamais. »

Une petite chanson de circonstance

Commentaires

PARTAGER