Johnny est mort.

Le légendaire chanteur de Johnny est décédé tôt vendredi dans un hôpital de Nashville (Tennessee), a-t-on appris auprès de son manager et de sources hospitalières. Ce musicien habité par ses souffrances, toujours digne et héraut des plus humbles avait 71 ans.
Hospitalisé à de nombreuses reprises ces dernières années pour une pneumonie à répétition, «l’homme en noir» souffrait aussi d’une forme de neuropathie, une maladie du système nerveux, qui l’exposait à la pneumonie.
L’auteur de «A Boy Named Sue», «Folsom Prison Blues», «I Walk the Line» ou encore «Sunday Morning Coming Down» avait décroché un Grammy, son 10e, en février 2001 pour l’album «Solitary Man», puis son 11e en février dernier pour la chanson «Give My Love To Rose».

Une défaillance respiratoire

«Johnny est décédé de complications résultant d’un diabète, qui ont entraîné une défaillance respiratoire», a précisé son manager Lou Robin dans un communiqué diffusé par l’Hôpital baptiste de Nashville où il avait été admis le 25 août dernier. Son hospitalisation l’avait empêché de participer à la cérémonie des MTV Video Music Awards où a été distingué son clip de «Hurt», reprise d’une chanson écrite par Trent Reznor de Nine Inch Nails.
Le chanteur est décédé à l’hôpital à 3h du matin (9h GMT). Il avait quitté l’établissement mercredi après deux semaines d’hospitalisation pour un problème à l’estomac. «J’espère que les amis et les fans de Johnny vont prier pour la famille Cash, afin qu’ils trouvent le réconfort dans cette période difficile», a ajouté le manager.

Likez notre page Facebook et gagnez de nombreux cadeaux !

Commentaires

PARTAGER