C’est dur parfois la vie d’un journaliste. On m’a remis entre les mains le dernier album de Matt Pokora pour rédiger une critique. Je ne m’en remets pas. J’ai mal aux oreilles et ça me hante la nuit. J’en fais des cauchemars. J’ai tenté d’en parler à mon généraliste, mais il ne peut rien faire pour moi. Au mieux il me conseille de consulter un psy. Le psy lui me propose quelques séances d’hypnose, au nombre de dix au moins vu le traumatisme. Ce que j’allais presque accepter jusqu’à comprendre qu’il voulait me persuader que j’avais aimé le dernier album de Matt Pokora. Je ne veux pas vivre avec ça. Ca touche à mon intégrité, mon éthique, je ne pourrais pas composer avec ni m’assumer à l’avenir. J’envisage donc aujourd’hui de faire appel à un exorciste. Si je vous raconte mon histoire, c’est avant tout pour vous mettre en garde: protégez vos oreilles et vos yeux. Le contenu est agressif et risque d’effrayer même les plus robustes d’entre vous. Il en va de votre santé mentale.

Likez notre page Facebook et gagnez de nombreux cadeaux !

Commentaires

PARTAGER