Encore du grand Sudpresse qui viole la loi en diffusant des photos de “prétendus voleurs”.

Sudpresse a encore fait du beau travail de respect de la déontologie, de la dignité humaine et même de la loi cette fois (trio gagnant!) en diffusant le message d’une dame qui dit s’être fait voler son sac au Makro.

Alors, premièrement, on ne sait pas si effectivement le couple présent sur les images a volé le sac ou pas. On ne peut pas juger. D’où sortent ces photos ?

Quoi qu’il en soit, comme on peut le voir dans l’image illustrant l’article, Sudpresse diffuse le post. Pas les images directement hein, mais intègre le post facebook dans son article pour “un peu” de disculper “au cas où quoi”. (Coucou les avocats, c’est pas une menace, c’est un bisou).

sacaze

S’en suit une magnifique illustration de ce que les réseaux sociaux peuvent amener de pire, entre les “Tous les mêmes ces étrangers voleurs”, les gens qui ont vu trop d’épisodes des Experts sur RTL et qui analysent la scène de crime sur base des 4 photos et des commentaires lus:

klazekazekaze

olazeeoezakzae

S’en suit la dame accusée et livrée à la haine populaire qui nie les faits.

prekjazehj

Sans oublier tous les abrutis qui partagent tout et n’importe quoi en violant eux aussi la loi puisqu’on ne diffuse pas ainsi des images en accusant une personne d’avoir commis un crime sans que la police n’ai fait la demande elle-même.

abrutis

On sait pas comment ils ont eu les photos de surveillance que seule la police aurait dû avoir, mais c’est du beau travail. Pour la femme qui les diffusent et pour Sudpresse. Bravo les gars, le monde va mieux grâce à vous.

Likez notre page Facebook et gagnez de nombreux cadeaux !

Commentaires

PARTAGER