Marcinelle, 8h57 ce mardi matin, la police locale est appelée par les voisins des époux Miller, des cris terribles se font entendre et ceci les empêche de « suivre leur feuilleton sur Luxembourg ».

Terrible découverte quand l’agent Versteek a enfin trouvé la source des cris, Coco (nom d’emprunt) a été entièrement tondu, à part la tête.

La prestance et l’orgueil des perroquets sont tellement importants que son rang de chef de meute a été irrémédiablement perdu, Coco devra donc être euthanasié.

Jean-Michel Miller a déclaré que ceci avait été décidé en fin de soirée bien arrosée et que, si on peut tondre les moutons, personne ne l’empêchera de tondre son perroquet si ça l’amuse.

Après le tigre trisomique et le lion Cecil, la maltraitance animale a encore fait une victime.

Commentaires