Fraude alimentaire : le milk-shake fraise était de la cervelle de mouton !

C’est un nouveau scandale alimentaire qui vient d’être découvert cette semaine ! L’Europe semble connaître depuis une trentaine d’années un nombre inquiétant de fraudes alimentaires, de la vache folle en Angleterre à la dioxine dans les oeufs en passant par la merde dans les tartelettes Ikea ou encore le cheval dans les lasagnes de boeuf en 2013 c’est un trafic de cervelles de moutons servant de substituts dans les milk-shakes fraise qui vient d’être dévoilé !

En effet la police belge a réussi, après une enquête de plusieurs mois, à démanteler un gang de bouchers, d’éleveurs d’ovins et de revendeurs de milk-shakes qui opéraient à partir des abattoirs d’Anderlecht ! Ceux-ci s’entendaient pour utiliser systématiquement les matières grises de ces animaux dans la fabrication d’un faux goût fraise. L’opération a nécessité l’emploi de colorants divers et d’additifs pour masquer le véritable goût de la cervelle, qui était parfois avariée !

Une dizaine d’arrestations ont eu lieu, le parquet ne le confirme pas mais certains prévenus seraient issus d’une grande chaîne internationale de restauration rapide, au micro de notre envoyé spécial l’inspecteur-chef Rickder à Anderlecht : « Ils se sont défendus en disant qu’ils faisaient de la récupération, pour ne rien jeter. Selon eux leur mère ne les a pas éduqué comme cela, elle leur a toujours bien dit qu’il ne fallait pas jeter la nourriture, que dans beaucoup de pays on serait content d’avoir du milk-shake saveur cervelle de vieux mouton. Puis si ils pouvaient se faire un peu d’argent par-ci par-là …. C’est la crise ! ».

 

Commentaires

PARTAGER