La France Insoumise lance une consultation pour décider qui peut se dire « de gauche »

A l’approche des législative, la France Insoumise a décidé de trancher dans le vif ! Elle va lancer la semaine prochaine une nouvelle consultation auprès de ses adhérents. Son objectif ? Etablir une liste de critères qui permettront de décider qui peut se dire de gauche ou pas. L’enjeu est de taille, la publication des résultats -prévue vendredi prochain- permettra au parti de Jean-Luc Mélenchon de guider les directives qu’il souhaite imposer aux autres partis pour les élections des 11 et 18 juin prochains.

« Plus de débats stériles ! ». C’est un peu ce qu’on peut comprendre de la démarche que le parti a annoncé ce matin par la voix de son parte-parole Alexis Corbière : « Nous allons consulter à nouveau nos adhérents et leur demander cette fois-ci ce qui caractérise le votant de gauche. Nous souhaitons ainsi retenir une vingtaine de critères et en fonction de leur complétudes, ça nous permettra de décider qui peut se revendiquer de gauche ou pas« . Une démarche qui interpelle mais que le bras droit de Jean-Luc Mélenchon détaille de manière plus précise par la suite : « vous comprenez, quelqu’un comme Benoît Hamon semble de gauche alors que le Parti Socialiste ne l’est clairement plus. Ca nous permettra plus de nuance dans notre jugement et notre approche« .

Alexis Corbière : « ça nous permettra plus de nuance dans notre jugement et notre approche »

L’enjeu est capital pour le parti arrivé quatrième au premier tour des présidentielles. Il pourrait dicter la conduite à tenir pour les candidats des autres organisations lors des législatives. « Quelqu’un qui se prétend de gauche, mais qui ne l’est pas selon nos critères, devra se retirer si il est face à une de nos candidats« , reprend Alexis Corbière. Une démarche qui semble cavalière, mais qui va dans un sens de préservation du vote de gauche, si on en croit l’ancien conseiller de Paris (2008 – 2014) : « On parle de gauche unie, notre démarche va dans ce sens ! Plus de division, nous sommes arrivés en tête parmi les partis de gauche aux présidentielle, c’est au autres de s’inféoder ! « .

La consultation sera ouverte dès dimanche et jusque mercredi aux adhérents de la France Insoumise. Un timing serré, dicté par l’échéance proche des législatives. En effet, le parti souhaite soumettre ses critères de décision pour la fin de semaine prochaine.

Likez notre page Facebook et gagnez 300€ !

Commentaires

PARTAGER