Un Français serait parvenu à dire « septante » au lieu de « soixante-dix »

Plusieurs témoins l’affirment : à Uccle, ce lundi 14 mars 2016 vers 21 heures, un citoyen français, établi dans la commune bruxelloise depuis vingt-quatre ans, se serait référé à son année de naissance, l’année 1970, en employant le terme « mille neuf-cent septante ». 

L’individu, originaire de Franchougnac-sur-Mer, dans le département du Haut-Ain, serait un dénommé François F. D’après les témoins présents au restaurant dans lequel ce dernier dînait – pardon, soupait – avec deux amis, tous les clients du restaurant, y compris les serveurs, se sont retournés, ébahis, quand l’homme a prononcé les cinq syllabes fatidiques.

« On se serait cru sur le tournage d’un film de Dany Boon », a déclaré Michel Michel, 58 ans, présent au moment des faits. « Il parlait fort avec un accent que l’on avait tout de suite reconnu comme celui d’un Français. Mais au moment où il a dit, toujours haut et fort, ‘Je suis né en mille neuf-cent septante’, c’est comme si le temps s’était arrêté. C’était la première fois que j’entendais un Français – et Dieu sait s’ils sont nombreux à Uccle, ces évadés fiscaux – prononcer ce nombre autrement que comme s’il était dans son propre pays ».

L’histoire ne dit pas, cependant, si les autres ressortissants français vivant en Belgique, une fois mis au courant du méfait de leur compatriote, continueront à le considérer comme l’un des leurs.

Affaire à suivre…

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires