Le comédien Marcel Philippot, connu pour son rôle de client mécontent dans la série des années 80 « Palace », repris des années après dans des publicités pour une société d’assurance, est mort vendredi à 64 ans, a annoncé son agent Jean-Pierre Noël à l’AFP samedi. Marcel Philippot a été retrouvé mort à son domicile parisien, a précisé son agent.

Comédien de théâtre, de cinéma et de télévision, formé au Conservatoire de Paris, il a joué des dizaines de seconds rôles, notamment dans des comédies comme « Brèves de comptoir » (pièce et film), « Le Schpountz » ou la série télé « Kaamelott ». Il était membre de l’émission le « Petit théâtre de Bouvard » dans les années 80.

Il a principalement tourné avec Jean-Michel Ribes, créateur de la série humoristique « Palace », diffusée sur Canal+ et la Deux à la fin des années 80, où sa réplique « Je l’aurai, un jour, je l’aurai » est devenue culte pour toute une génération de téléspectateurs.

« Un être rare »

« Marcel Philippot était un être rare, avec beaucoup de délicatesse et de finesse, au-delà de sa fantaisie parfois burlesque. C’était un grand comédien, très élégant. Il va beaucoup nous manquer », a confié à l’AFP M. Ribes, dramaturge et directeur du théâtre du Rond-Point. « Il était l’un des sociétaires de Palace, du Théâtre sans animaux et de Brèves de comptoir que nous avons joué sur scène à Paris et en tournée et au cinéma. Il était parfait en donnant la parole aux anonymes, en incarnant ce génie du peuple, celles et ceux que l’on n’entend jamais à la télévision et à la radio », a-t-il poursuivi.

Source

Commentaires