Fake News: Quand les médias diffusent 2 images de la Pub Dove

Tous les médias, rentrant facilement dans le déferlement de commentaires que provoquent les propos racistes, ont considéré que “LES GENS” avaient trouvé que cette pub de Dove était raciste. On sait pas trop qui sont les gens, mais ça fait bien, de faire un article de merde avec 3 tweets intégrés, ça rempli quoi. Les médias ont crié que les gens avaient crié au racisme, ne diffusant que ça:

Aloreuhlaouic’estraciste. Mettre du savon pour devenir blanc.

Sauf que ce montage n’était pas la pub de Dove. Celle-ci était à l’origine une vidéo de 3 secondes, postée sur Facebook et qui montrait trois femmes – l’une noire, l’une rousse, la dernière brune à la peau mat -, retirant chacune à leur tour un t-shirt à la couleur de leur peau. Le message étant : que vous ayez une peau de noire, de rousse ou de brune, Dove est bon pour vous. Le tout étant destiné à tourner en boucle, de sorte que les trois femmes se succèdent à l’infini.

Après, chez Dove, il y a des précédents. Mais ce n’est pas une raison pour perdre tout esprit critique. Parce que c’est comme ça qu’on voit plein de fausses infos ou de choses déformées sur des gens qu’on aime pas trop (Trump, Kim Jong Un, Le Pen,…). Et en fait, on tombe aussi dans le même panneau parce qu’on a pas envie de voir la manipulation quand elle nous arrange bien. Mais les gens qui votent à l’extrême droite, eux non plus n’ont pas envie de voir la manipulation parce qu’elle les arrange bien. Commençons par nettoyer devant notre porte.

Si vous voulez un exemple, article stupide de l’avenir ici

Si on avait passé la pub à l’envers c’était ok. En fait tout le monde s’en fout. C’est juste qu’il y a 3 connasses qui se sont énervées, les journaux américains font un article pour s’occuper à moindre frais avec les 3 tweets, donc les journalistes européens reprennent et hop. Des bons articles sans travail, sans recherche, qui font du clic. What else ?

Likez notre page Facebook et gagnez de nombreux cadeaux !

Commentaires

PARTAGER