Mark Zuckerberg vient d’avouer que Facebook n’est qu’une expérience sociale visant à déterminer si la démocratie est vraiment efficace.

Avec des publications telles que « écrivez patate pour vérifier si votre compte est protégé » ou « souhaitez bon anniversaire à cet enfant parce que personne ne l’aime« , Mark Zuckerberg compte bien compte bien faire un recensement intégral du nombre de crétins finis par pays. C’est d’ailleurs pour ça que Facebook garde une trace de tout ce que vous partagez sur Facebook.

Et d’après les premiers résultats, c’est mal parti pour la démocratie. « Les gens sont racistes, sexistes ou féministes, végans ou simplement cons sans autre pathologie associée« , assure celui qu’on appelle désormais Docteur Zuckerberg. Les résultats indique qu’à peu près 40% de la population mondiale serait atteinte d’imbécilité morbide. Il est intéressant de noter que ce taux varie en fonction des pays et qu’il atteint jusqu’à 61% en Belgique, 77% en Franc et 95% aux Etats-Unis.  A contrario, il descend à 0% en Chine, en Iran ou au Pakistan. « Interdire Facebook est peut-être une façon d’empêcher les cons de parler« , avoue Zuckerberg.

La Belgique et la France étudient actuellement les résultats et pensent sérieusement à mettre en place un système autoritaire dictatorial afin d’assurer le bien du peuple. Emmanuel Macron deviendrait alors président de droit divin en France. En Belgique, le Prince Laurent serait en pôle position pour assurer que la monarchie reprenne les droits divins. « Ce n’est pas Philippe qui va régner d’une main ferme sur ce pays avec le balai qu’il a dans le cul« , nous-a-t-il confié.

Commentaires