Exclusif! La Belgique lance le permis de conduire bourré!

Comme chaque année, les différentes campagnes de sensibilisation à la conduite sous influence ont débuté en cette période de fin d’année. Toujours le même thème: « Si tu bois, tu ne conduis pas ».

 
Or, après un sondage demandé par le cabinet de la ministre Galand, il apparait que 82% des belges ont mentionné: « D’accord, mais il faut quand même rentrer à la maison »
 
C’est en se basant sur ces chiffres que la ministre a décidé de créer, à l’aide de partenaires privés (on parle d’une entreprise brassicole de taille mondiale), un permis pour conduire avec un taux d’alcool supérieur ou égal à 0,5 ‰, une première mondiale.
 
La théorie sera assez simple et comparable à l’actuelle. Il suffira aux candidats de connaitre en plus leurs capacités d’absorption réèlles en se référant aux douze dernier mois, basé sur les témoignages des collègues et des patrons de cafés. Par contre, la pratique demandera beaucoup d’agilité: il sera demandé aux postulants d’arriver à l’examen en ayant consommé 6 apéritifs à base d’alcool de grain, 50 cl de vin (rouge ou blanc) et le traditionnel pousse-café au choix. Pour pouvoir démarrer le véhicule, un alcodéblock sera installé afin de vérifier l’état alcoolique du conducteur. Les épreuves restent ensuite assez classiques (respect des priorités, des zone 30 en heures scolaires,…) mais comporteront par la suite la contrainte de la conduite nocturne (traversée de village à 150 km/h, comment brûler un feu rouge,…)
 
Grace à ce permis, la police fédérale espère désengorger les files provoquées par les contrôles. Il suffira au conducteur de présenter son permis de conduire ivre pour pouvoir passer. Les représentants des chauffeurs poids-lourds et de taxis ont demandé à bénéficier de ce permis en priorité. Selon nos sources, le cabinet de la ministre met tout en oeuvre pour que cela soit le cas.
 
Enfin une bonne nouvelle pour désencombrer nos routes!

Likez notre page Facebook et gagnez 300€ !

Commentaires

PARTAGER