Étude – Manger ses crottes de nez permet de diminuer les risques de cancer par 5

25 mars 2017
0

Le cancer est considéré comme le pire fléau de notre époque, responsable chaque année de plusieurs millions de morts à travers le monde.

La recherche n’arrive pour le moment pas à endiguer ni éradiquer cette maladie: seuls des traitements palliatifs existent permettant de repousser l’échéance.
Des cas très rares de guérison existent mais ils ne sont en aucun cas dû à la médecine, mais plutôt à la magie ou bien à la chance tout simplement.

C’est au sein du laboratoire d’immunologie Louis le Grand à Lyon, qu’une équipe de chercheurs vient de terminer une étude longue de 3 ans sur le cancer et les facteurs environnementaux augmentant les risques de développement de la maladie chez l’adulte.

Le résultat de cette étude montre qu’une alimentation à base de crotte de nez permet de réduire par 5 les risques de contraction d’un Cancer.

« En effet, la composition d’une crotte de nez permet d’améliorer la production d’anti-corps chez l’individu qui les avale. Les crottes de nez sont essentiellement composées d’eau, de sel et de protéines nutritionnelles » commente le docteur René-Pierre responsable du programme.

Alors la prochaine fois que vous verrez quelqu’un insérer son doigt dans le nez pour ensuite manger sa morve, mucus ou tout simplement ses crottes de nez, vous pourrez vous dire qu’il vivra certainement plus longtemps que vous.

Toi aussi identifie un ami ou une connaissance qui mange ses crottes de nez et souhaitons leur une longue vie!

Commentaires

PARTAGER