Emmanuel Macron a annoncé aujourd’hui à l’antenne de RMC qu’il laissait toujours à Manuel Valls une porte ouverte pour devenir candidat sur ses listes « La république en marche ».

Pour cela, Manuel Valls devra faire 3 fois le tour de l’île de Guyane en moins de 24h. L’ancien premier ministre a démarré ce matin de Brest à bord d’un petit bateau. Il traversa l’Atlantique ces 2 prochains jours pour rejoindre l’île de Guyane.

Officiellement entravée – dans un premier temps – pour des raisons de problèmes administratifs, la candidature de Manuel Valls a finalement reçu, jeudi après-midi, ce qui s’apparente à une demi-réponse. Richard Ferrand, chargé de l’annonce des candidats investis par EM pour les législatives, précise : «A ce stade, nous ne l’investissons pas mais nous ne lui opposons pas de candidat ou de candidate.»

Sauf volte-face du Parti socialiste ou changement de position d’Emmanuel Macron, Manuel Valls devra donc se passer du soutien d’une grande formation politique pour conserver son siège de député.

Manuel Valls se dit prêt à changer de sexe s’il faut respecter la parité homme/femme au gouvernement

Le jeune qui a giflé Manuel Valls recevra la légion d’honneur des mains d’Emmanuel Macron

Un maire propose d’empaler Manuel Valls sur le clocher de son église pour en remplacer la girouette envolée

Manuel Valls utilisera le 49.3 pour être sur les listes En Marche “J’ai le droit”

Manuel Valls demande à Jean-Luc Mélenchon une place pour les législatives “J’ai toujours été un soumis”

Commentaires