Le moins que l’on puisse dire, c’est que notre président sait s’entourer. Nous n’allons pas revenir sur l’affaire Benalla, ni même vous infliger derechef le récit de la montée de ce dernier aux cotés de Jupiter.

Mais maintenant que Macron s’est séparé de son tabasseur de gauchiasses, le poste est désormais vacant.

Attirés par les avantages de la fonction, de nombreux dossiers de candidature ont été déposé à l’Elysée, dont notamment celui de Manuel Valls, mais ça, c’était à prévoir.

Mais Monsieur Valls ne sera pas le nouvelle attaché à la sécurité, puisque Emmanuel Macron a déjà fait son choix.

Jawad Bendaoud sera le nouvel « homme du président. Notre président est très inspiré en retenant la candidature de l’ancien « logeur de Daesh ». Jawad a de solides connaissances du système policier et judiciaire indéniable et cette expérience en fait le candidat idéal.

De plus, l’homme se maintient en forme par un entraînement intensif, car le 13 juin 2018 il se fait interner en psychiatrie pour une crise de démence après avoir dégradé le domicile de ses parents.

Mon engagement auprès du président est complètement désintéressé, a confié le nouvel attaché, je fais juste ça pour faire plaisir.

Macron a appris de ces erreurs, et a cette fois ci, engagé un homme posé et réfléchi.

Commentaires