Drame sur l’autoroute A86 : au volant, elle « dab » pendant une chanson de Kaaris: 18 morts, 47 blessés

Drame inutilement provoqué sur l’autoroute A86 ce mardi matin, au niveau de Rosny-Sous-Bois / Noisy-le-Sec. Aux alentours de 10h30, un carambolage particulièrement important survient sur cette portion d’autoroute très fréquentée par les automobilistes qui l’utilisent pour rejoindre le sud de Paris.

Le bilan provisoire est d’ores et déjà très lourd, puisqu’il fait état de 18 morts et plus de 47 blessés. Les secours n’ont pas tardé à intervenir. « Lorsqu’on est venu sur place après, je dirais 25 minutes après l’accident, ça ressemblait à un champ de bataille […] on aurait dit l’apocalypse !« , s’exclame Thierry, sapeur pompier de 38 ans, qui ajoute néanmoins : « J’étais sous le choc donc j’ai sorti mon iPhone 6 et j’ai pris une photo de la scène et après nous sommes allés voir s’il y avait des gens à secourir« .

Le témoignage de Bilal, lycéen présent sur le siège arrière de la voiture à l’origine du terrible accident et qui y survécu, a permis d’élucider le mystère entourant la cause du drame.

Selon lui, la conductrice, une amie de longue date, était une grande fan du dernier album de Kaaris. Voulant épater ses amis dans la voiture, elle décide de se lancer dans une série de dab, un mouvement bien connu chez les jeunes, pendant le refrain de « Blow » (« je plane comme l’avion de Pablo »). N’ayant pas remarqué le ralentissement de la circulation devant elle, l’accident est survenu alors qu’elle était en plein « dab ». Les voitures derrière elle n’ont pas vu non plus le ralentissement puisque la voiture devant allait a bonne allure et cachait la circulation… Carambolage.

La conductrice responsable est morte sur le coup: retrouvé avec sa main gauche complètement encastrée dans le visage, les légistes seraient en train de procéder à l’identification du corps, compliquée par l’absence des dents du conducteur suite au crash qui permettraient une identification par emprunte dentaire.

En tout état de cause, la conductrice était issue du lycée professionnel de Bobigny. Une enquête a été ouverte.

Jean-David Dreyfus, pour Nordpresse.

Likez notre page Facebook et gagnez 300€ !

Commentaires

PARTAGER