Donald Trump promet de fermer Guantanamo !

« Une fois élu je fermerai le camp de Guantanamo » a déclaré ce matin Donald Trump, le controversé candidat à l’investiture républicaine pour les prochaines élections présidentielles américaines, après ses derniers succès. « L’Amérique vaut mieux que cela » a-t-il ajouté alors que le Président Barack Obama présentait le 23 Février dernier au Sénat américain son plan de fermeture définitive de la prison militaire de Guantanamo.

Le candidat à la Maison Blanche a en effet pointé le fait que la situation géographique du camp de Guantanamo n’était pas satifaisante. En effet, Donald Trump a déclaré se « méfier de la racaille marxiste » cubaine qui tente, depuis plusieurs décennies déjà, de briser l’embargo américain qu’il juge légitime et justifié dans le cadre d’une politique de containment à l’égard du communisme cubain. Ainsi Donald Trump s’était déjà insurgé en 2015 de la réouverture des ambassades cubaine aux États-Unis et américaine à Cuba.

Mais surtout, le candidat républicain a tenu à souligner le fait que dans le cadre d’une politique anti-terroriste efficace les États-Unis ne pouvaient se contenter de Guatanamo, camp pouvant accueillir, au maximum, un millier de détenus à peine. Ce qu’il a jugé être « bien trop peu pour contenir ceux qui osent menacer impunément les États-Unis d’Amérique et leurs valeurs de liberté ».

C’est pour toutes ces raisons que Donald Trump a jugé nécessaire la création d’une nouvelle prison indispensable s’il venait à être élu, mais d’une taille plus importante. Il a ainsi déclaré que la France pouvait être un bon pays d’accueil pour un tel système carcéral étant donné les rapprochements récents de la législation française avec la législation américaine en matière de sécurité et de lutte anti-terroriste. Projet à suivre donc.

 

Commentaires

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here