Tremblement médiatique en Essonne où l’ancien premier ministre affronte, notamment, Francis Lalanne et l’homme qui l’avait giflé en Bretagne. Manuel Valls a donc annoncé ce matin sur son compte twitter qu’il allait finalement s’allier avec un de ses adversaires : l’humoriste Dieudonné.

« C’est avant tout une communion d’idées » a annoncé Manuel Valls devant la presse en présentant leur affiche de campagne commune. « Nous nous rejoignons sur de nombreux thèmes, comme nous l’avons découvert lors des premières semaines de campagne » , a-t-il ajouté avant de préciser qu’il n’était « pas question d’abandonner la lutte contre le racisme anti-blancs » .

Dieudonné, présent lors de la conférence de presse, a cru bon d’ajouter que même si les cibles de leurs politiques n’étaient « pas vraiment les mêmes, [ils avaient »] des atomes crochus et de bonnes idées non-excluantes » (sic).

Comme on le voit sur l’affiche, l’ancien premier ministre a tenu à conserver l’étiquette Majorité Présidentielle : « M. Macron m’a pour l’instant totalement convaincu et je suis prêt à intégrer le gouvernement à sa demande » , a-t-il d’ailleurs précisé à la fin de son intervention.

Commentaires