Daesh revendique les 105 têtes coupées chez RTL “Pour détruire des vies”

Le groupe terroriste état islamique a revendiqué ce matin les 105 personnes qui vont être licenciées du groupe RTL Belgique. Il s’agirait d’une nouvelle forme de terrorisme, économique, réalisé grâce au concours du djihadiste économique Amin Fajalou. Daesh a réalisé que sans poser de bombes il était possible de détruire également des centaines de vies.

C’EST UNE PARODIE PAS TAPER, c’est pour rire, c’est pas de l’information, c’est comme le JT de RTL de 19h.


Un conseil d’entreprise extraordinaire de RTL Belgium est en cours ce jeudi matin depuis 9 heures. À l’ordre du jour : les conséquences du plan de transformation #Evolve adopté ce mercredi afin d’adapter le groupe aux nouveaux modes de consommation des médias et le repositionner face à la concurrence, notamment après l’arrivée de TF1 sur le marché publicitaire belge.

 

RTL Belgium emploie environ 500 personnes en CDI, ainsi qu’une centaine de travailleurs sous d’autres formes contractuelles.

Une assemblée générale du personnel devait avoir lieu dans la foulée du conseil d’entreprise, aux alentours de 11h15. Les discussions promettent d’être fiévreuses.

Le CEO de RTL Belgium, Philippe Delusinne, devait ensuite faire une déclaration, vers 11h30.

“On se débarrasse du personnel en anticipant une baisse de rentabilité”
“On parle ici de 20% du personnel. Ce sont 105 familles qui vont être touchées, a réagi Fabian Duma, représentant CGSLB, au micro de la RTBF. Comme ça se justifie ? Ce n’est pas une ‘réadaptation’. C’est une restructuration. On se débarrasse du personnel en anticipant une baisse de la rentabilité de RTL, notamment suite à l’arrive de TF1 sur le marché belge.”

“Le personnel est déçu, le personnel est abattu, le personnel est en colère”, a-t-il conclu.

Likez notre page Facebook et gagnez de nombreux cadeaux !

Commentaires

PARTAGER